Véronique Parasote

Docteur en physique
Journaliste pigiste
Strasbourg m'écrire

Quelques articles parus dans la presse récemment

  • Le Monde Diplomatique // 780 - En Alsace, la route envers et contre tout
  • La revue UVSQ // 2 - Interview de Valérie Masson-Delmotte
  • BiotechInfo // 90 - Une nouvelle classe d’inhibiteurs de points de contrôle immunitaire à large spectre contre les tumeurs
  • Régions Magazine // 144-145 - Développement économique - Grand Est - Ici, on avance en accélérant
  • BiotechInfo3.0 // 83 - Combattre les effets délétères d’un foie trop gras grâce au microbiote
  • BiotechInfo3.0 // 83 - lymphocytes T MAIT et maladies chroniques du foie

2013-10-SVJHS-lumiere-couvScience & Vie Junior Hors-série


"100 mystères de la science"


Décembre 2012

voir sur un autre site (ouvre un nouvel onglet) www.labosvj.fr 

 
Pourquoi la grande tache de Jupiter est rouge ?

2012-12-SVJHS-jupiterA l'origine de la tache rouge, une gigantesque tempête. Sur Jupiter, ça bouge ! Mais comment expliquer la couleur rouge de cette grand tache ?

 

 

100 mystères de la science

2013-10-SVJHS-lumiere-couvScience & Vie Junior Hors-série


"100 mystères de la science"


Décembre 2012

voir sur un autre site (ouvre un nouvel onglet) www.labosvj.fr 

 
Pourquoi les pierres de la vallée de la Mort ont-elles la bougeotte ?

2012-12-SVJHS-pierresDans la vallée de la Mort, les cailloux semblent plein de vie !

 

 

2013-10-SVJHS-lumiere-couvScience & Vie Junior Hors-série


"Matière en folie"


Octobre 2012

voir sur un autre site (ouvre un nouvel onglet) www.labosvj.fr 

 
2012-10-SVJHS-machinesMachines à changement d'état à votre service

Découvrez ces machines qui rangent ou dérangent les atomes, changent sur commande les liquides en gaz ou en mousse, pour satisfaire jusqu'au moindre de vos désirs !

 

 

2013-10-SVJHS-lumiere-couvScience & Vie Junior Hors-série


"Matière en folie"


Octobre 2012

voir sur un autre site (ouvre un nouvel onglet) www.labosvj.fr 

 
Matière en folieLe sable, il a un grain

Seul, passe encore. Mais voilà, il vit en bande. Et là, on ne le reconnaît plus : il coule sans être liquide, il nous engloutit quand ça lui chante.